Toux, nez qui coule...pensez à l'échinacea

Toux, nez qui coule...pensez à l'échinacea

L'échinacea est une fleur sauvage qui fait partie de la famille des marguerites. Utilisée depuis des siècles par les indiens d'Amériques, l'échinacea a de nombreuses vertus notamment celles de traiter les affections ORL et en prévention des petits maux d'hiver. C'est la plante santé par excellence en hiver. Sa richesse en principes actifs et en antioxydant font de l'échinacea un acteur majeur pour une bonne santé au naturel.


Les bienfaits de l'échinacea

L'échinacea est sûrement l'herbe médicinale la plus connue et de nombreuses études confirment son efficacité. Elle stimule et renforce le système immunitaire. Puissant antibiotique et antiviral naturel, l'échinacea combat aussi les champignons et les parasites tel que le Candida-albican et l'Helicobacter Pylori. Pour information, lorsque vous prenez des antibiotiques ces derniers détruisent tout : les mauvaises bactéries mais aussi les bénéfiques contrairement à un traitement naturel qui va renforcer votre pouvoir de guérison propre c'est à dire votre système immunitaire.
L'échinacea purifie et revitalise l'organisme en profondeur, prévient et combat toutes les maladies hivernales, grippe, angines, bronchites,...
Pour les sportifs, l'échinacea augmente la vitalité, l'endurance et permet d'augmenter sa résistance durant l'effort.

Echinacea dosage et cure

L'Echinacea est vendue sous différentes formes. On peut trouver les racines ou les parties aériennes séchées et préparer soi-même son infusion (parties aériennes) ou sa décoction (racines). Comptez 1g d'échinacea par tasse, 10 minutes dans l'eau bouillante.
Il existe également des capsules contenant de la poudre de racines d'Echinacea. Et on la trouve aussi sous forme liquide soit en teinture-mère, soit en jus. En gélules,consommez 1g trois fois par jour, et en jus frais : 2ml trois fois par jour.
En prévention, faites une cure de 21 jours à raison de 1g par jour.
En traitement, pour une efficacité maximale, il est conseillé de la prendre dès les premiers symptômes pour empêcher l'infection de s’installer dans l’organisme. Si l’infection est déjà installée, l’Echinacea permettra de réduire le temps de récupération. Prenez 1g deux à trois fois par jour en fonction des symptômes.

Et n'hésitez pas à associer votre échinacea avec de la propolis cela optimisera votre traitement!

Important...

Si vous avez le VIH, prenez des médicaments immunosuppresseurs, avez des troubles au niveau des globules blanc, la sclérose en plaques, ou si vous êtes enceinte ou allaitez, attention ne prenez pas d'’échinacéa.

Share on Google Plus

ℋéℓèℕe Comlan

Naturopathe passionnée je vous propose des clés de santé simples et naturelles.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire