Comment bien choisir les cosmétiques pour bébé?



Il existe une multitude de produits cosmétiques bios sur le marché pour bébé mais pas facile de s'y retrouver. Comment faire lorsque l'on souhaite protéger ses enfants des molécules toxiques, des substances allergisantes et des perturbateurs endocriniens? Voici quelques conseils.




Les substances à éviter 

Pour bébé mais aussi pour toute la famille, je vous invite à lire un minimum les ingrédients des produits que vous achetez. La mention produits naturel ou bio ne suffit malheureusement pas. Il y a plusieurs substances à éviter pour le bien-être de notre famille. 

  • Les parabens agissent comme des perturbateurs endocriniens. 
  • Le formaldéhyde et le phénoxyéthanol  sont cancérigènes. 
  • Le Sodium laureth sulfate et le sodium lauryl sulfate sont des agents moussants irritants. 
  • Les nanoparticules comme l'oxyde de zinc nano. Privilégiez les soins contenant de l'oxyde de zinc non-nano.
  • Les phtalates sont perturbateurs endocriniens.
  • Les huiles minérales (paraffinum liquidum, petrolatum) ne sont pas métabolisées par l'organisme et pour ceux qui ne le savent pas les huiles minérales sont obtenus par distillation de houille, de pétrole ou encore de certains schistes. Sympa pour l'organisme! Evidemment pour la formulation cosmétique, ces corps gras sont traités pour les rendre stables, incolore, inodore et "propre" à la consommation mais quel impact sur notre métabolisme. Certaines grandes marques, comme Nivea ou encore L’Oréal pour ne citer qu'elles, vous proposent ses huiles minérales sans intérêt pour notre peau. Préférez des produits à base d'huile végétale pour toute la famille, on les reconnait dans la liste des ingredients car c'est très souvent le mot Oil précédé d'un nom latin de plante. 
  • Les filtres solaires qui se comportent comme des perturbateurs endocriniens. 
Le site UFC Que choisir a établi la liste des produits indésirables pour bébé. Cliquez ici 
Et pour les parents regardez le dossier complet sur les ingrédients indésirables: C'est par là. Vous risquez d'avoir quelques surprises!

Les Labels bios

Choisissez des cosmétiques labélisés limitera les dangers. Par précautions le cahier des charges des bios interdit un grand nombre d'ingrédients toxiques, tout en faisant la part belle (normalement) au ingrédients naturels. Je vous conseille 2 labels Ecocert et Cosmebio. 


Ecocert est un organisme de contrôle et de certification au service de l’homme et de l’environnement. C’est le tout premier organisme de certification à développer un référentiel pour les cosmétiques écologiques et biologiques. La charte Ecocert est agréée par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

Ce label impose un certain nombre de contraintes afin de garantir un produit cosmétique respectueux de l’environnement : L’utilisation d’ingrédients issus de ressources renouvelables et transformés par des procédés respectueux de l’environnement. Le label vérifie :
  • L’absence d’OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicones, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel…).
  • Le caractère biodégradable ou recyclable des emballages.
  • Dans tous les cas, 95% minimum du total des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle. 


Cosmébio se définit comme l’association professionnelle de la cosmétique naturelle, écologique et biologique. L’association fédère l’ensemble des acteurs de la filière et regroupe près de 400 adhérents en France et à l’international. Depuis 2002, Cosmébio œuvre en faveur du développement d’une cosmétique naturelle et écologique basée sur des produits issus de l’agriculture biologique et de la chimie verte. Pour porter ce label, un produit doit être à la fois fabriqué par une entreprise membre de l’association et sa formule avoir été certifiée bio par les référentiels ECOCERT et Qualité France. Seuls ces deux référentiels sont considérés comme conforme à la charte de l’association. Ce label vérifie que: 
- Minimum 95% d’ingrédients sont naturels et d’origine naturelle
- Minimum 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique
- Minimum 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.

En conclusion pour le nourrisson le mieux est d'utiliser de l'eau micellaire et/ou du liniment oléocalcaire. Ça suffit largement! Et pour les schtroumpfs un peu plus grand on lave avec un savon doux basique et on hydrate avec une huile ou un beurre végétale par exemple. Les cosmétiques les plus simples avec le moins d'ingrédients seront toujours à privilégier. 




Share on Google Plus

ℋéℓèℕe Comlan

Naturopathe passionnée je vous propose des clés de santé simples et naturelles.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire